AccueilS'enregistrerMembresCalendrierGroupesRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 [*] Le rêve épique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: [*] Le rêve épique   Mer 5 Avr - 0:45

En me balladant sur le net avec mon ami google, je suis tombé sur un "trouble du sommeil" que je ne connaissais pas, les rêves épiques.
Je vous fait un copier-coller de ce que j'ai lu :

Patients se plaignent de “rêver durant toute la nuit” et particulièrement fatigués durant la journée.
Le contenu des rêves correspond à des activités physiques constantes, insignifiantes ou banales (ex. tâches ménagères répétitives, marche interminable).
Émotions neutres ou absentes.
Ce trouble est plus fréquent chez les femmes (85%) que chez les hommes (15%).
70% de ces patients déclarent faire des cauchemars, mais la présence régulière de rêves épiques est le principal motif de plainte dans la plupart des cas.
Évaluations polysomnographiques :
Aucune anomalie clinique notable
- aucune évidence de rêve continuel à travers les différents stades de sommeil
- 10%: mouvements périodiques des membres inférieurs au cours du sommeil (SJSR)
- 10%: syndrome d’apnée au cours du sommeil
Possibilités de traitement:
Thérapie cognitive, hypnose, relaxation, médicaments se sont avérés en grande partie inefficaces.

Effectivement, il m'est arrivé à de nombreuses reprises, lorsque ma journée a été particulièrement marquante (1ère journée dans un nouveau boulot, révisions tardives et coucher immédiatement après...) d'avoir eu l'impression de "rêver" toute la nuit sur ce thème qui avait été prépondérant dans ma journée, sans pour autant avoir le moindre rappel de rêve. Les fois où j'ai pu expérimenter ce trouble ont été particulièrement pénibles dans le sens où j'ai vraiment eu l'impression de ne pas être véritablement endormi. J'ai pu lire dans le livre du Pr Billiard, dans le chapitre "activité mentale au cours du sommeil", un état d'activité mentale que l'on retrouve en sommeil NREM et qu'il appelle activité réflective, et il me semble que la description faite par l'auteur de cette citation y correspond. Malheureusement je n'ai pas retrouvé une telle notion sur le net.

Alors je ne sais pas si ce phénomène est appelé activité réflective, rêve épique ou autrement.
Si quelqu'un à des infos, des témoignages je suis preneur!!


Dernière édition par le Lun 4 Déc - 21:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
Pout
Onironaute niveau 8
Onironaute niveau 8
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation - âge : Gatineau, Qc, Canada - 24
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Jeu 6 Avr - 3:43

Pas d'info extra mais une question:

Citation :
Possibilités de traitement:

Thérapie cognitive, hypnose, relaxation, médicaments se sont avérés en grande partie inefficaces.

J'veux m'assurer d'avoir bien compris. Est-ce que TOUS ces traitements ont été innefficaces ou juste les médicaments?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Jeu 6 Avr - 10:09

Après m'être renseigné un peu plus il semble que ce soit l'ensemble des thérapies proposées médicamenteuses ou pas, qui se soient révélées inefficaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
Pout
Onironaute niveau 8
Onironaute niveau 8
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation - âge : Gatineau, Qc, Canada - 24
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Ven 7 Avr - 0:12

Vraiment? Hmm.. bizarre. Si le polysom ne révèle rien de spécial, ça doit tout simplement être le cerveau qui a de la difficulté à s'ajuster à un trouble psychologique ou une anxiété. Le patient a peut-être une pensée obsessive à propos de cette chose dont il rêve...ou tout simplement une pensée obsessive à propos du concept de rêvé sans cesse. Cercle vicieux...

Les traitements n'ont peut-être pas été appliqués avec assez de persistance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Ven 7 Avr - 0:37

Oui et surement que la pathologie a été tellement peu diagnostiquée que la population traitée n'est que peu représentative.

En tout cas je suis étonné que personne d'autre ici n'en ai fait l'expérience comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
Tiga
Onironaute niveau 1
Onironaute niveau 1


Nombre de messages : 17
Localisation - âge : bretagne - 18 ans
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Ven 7 Avr - 8:49

Mdr, je vous rassure je n'est aucune pathologie, je n'est aucun trouble ni rien. Mais cela m'arrive a chaque pleine lune.
Je m'explique, a chaques pleines lunes, mes reves sont un peu plus virulent que la normal et je constate que je reve toute la nuit et que le lendemain je suis très fatiguée.
Evidemment les reves que je fais pendant cette période n'ont rien a voir avec des taches répétititves ou des évenements marquants donc, je me posais la question de savoir si c'était toujours le cas ou non ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pout
Onironaute niveau 8
Onironaute niveau 8
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation - âge : Gatineau, Qc, Canada - 24
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Ven 7 Avr - 16:04

Ah, tout à fait intéressant. Et est-ce que les rêves que tu fais pendant ces nuits sont tous pareil? Comme un long rêve continue? Ou est-ce tout simplement que tu te souviens de plus de rêves qu'à l'habitude?

Ça serait intéressant de faire un test polysom sur une de ces nuits pour voir si tes REM sont vraiment plus long qu'à l'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiga
Onironaute niveau 1
Onironaute niveau 1


Nombre de messages : 17
Localisation - âge : bretagne - 18 ans
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Sam 8 Avr - 12:35

Pout a écrit:
Ah, tout à fait intéressant. Et est-ce que les rêves que tu fais pendant ces nuits sont tous pareil? Comme un long rêve continue? Ou est-ce tout simplement que tu te souviens de plus de rêves qu'à l'habitude?

Ça serait intéressant de faire un test polysom sur une de ces nuits pour voir si tes REM sont vraiment plus long qu'à l'habitude.

certains reves sont effectivement long mais pas tous ... au contraire, la plupart sont prémonitoire mais suivant les coefficients de la maree ils sont plus ou moins important
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pout
Onironaute niveau 8
Onironaute niveau 8
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation - âge : Gatineau, Qc, Canada - 24
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Sam 8 Avr - 23:51

Sauf que dans le cas de rêves épiques, on parle de rêves qui durent toute la nuit au point de fatiguer le rêveur.

Tu dis que tu rêves toute la nuit. Est-ce de la même chose? Séparé par des mini-réveils?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Dim 9 Avr - 0:29

Apparemment on a décelé d'anomalies polysomnographique dans ce syndrome du rêve épique que chez 40% des sujets, et pour la plupart, il s'agissait d'aspect apparenté au syndrome d'apnées du sommeil.
Ce qui renforce à mon goût l'hypothèse de Tassin ur la genèse de rêve, dans laquelle le rêve est issu de micro-réveils, sachant que les micro-réveils d'un "apnéiste" se compte par dizaines voire plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
Pout
Onironaute niveau 8
Onironaute niveau 8
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation - âge : Gatineau, Qc, Canada - 24
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Dim 9 Avr - 5:43

Citation :
sachant que les micro-réveils d'un "apnéiste" se compte par dizaines voire plus...

...plus de micro-réveils donc plus de rêves ou du moins l'impression d'en avoir eu plus. J'avoue que ça donne un peu de poid à la théorie. Il serait intéressant de faire une recherche spécifiquement sur le lien entre l'apné et le syndrôme du rêve épique.

Ouuuhh..sujet possible de thèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Dim 9 Avr - 14:23

Je te filerai le lien où j'ai trouvé ça.
Mais le problème c'est que ce genre d'étude ne porte que sur très peu de sujets, donc assez peu reproductible comme résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
Prananas
Onironaute niveau 11
Onironaute niveau 11
avatar

Masculin Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Lun 10 Avr - 14:27

OUaou...un sujet camembert!
Plus il y a de trous plus il y a de gruyère mais plus il y a de trous moins il y a de gruyère
Plus il y a de micro-réveil, plus il y a de r^ves mais plus il y de micro réveil, moins il y a de r^ve! carton rouge lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prananas.skyblog.com
Tiga
Onironaute niveau 1
Onironaute niveau 1


Nombre de messages : 17
Localisation - âge : bretagne - 18 ans
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Lun 10 Avr - 17:35

Pout a écrit:
Sauf que dans le cas de rêves épiques, on parle de rêves qui durent toute la nuit au point de fatiguer le rêveur.

Tu dis que tu rêves toute la nuit. Est-ce de la même chose? Séparé par des mini-réveils?

effectivement je ne reve pas toute la nuit (mais une bonne partie) Quand les reves long m'arrive, je me réveille peu de temps avant l'heure ou je dois réellement me réveiller ou j'ai un "micro réveil" juste avant le "grand" reve ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crenshinibon
Aspirant onironaute
Aspirant onironaute
avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 41
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   Ven 22 Juin - 6:58

Bonjour, bonsoir, peu importe,

j'ai déjà fait des rêves épiques !
Un espèce de rêve de toute une nuit ou inlassablement, je fais la même chose.
Parfois je vois clairement ce qui se passe, parfois je vois plus brouillé ou presque pas, mais je sais que je suis comme prise dans une boucle.
Ça m’arrive principalement si j’ai fait quelque chose de répétitif dans la journée.
Comme si mon cerveau n’arrivait pas à ‘rebooter’’, tel un ordi qui a planté et qui reste sur la même image…

Aussi, je ne sais pas si ça pourrait entrer dans cette catégorie, il m’arrive parfois de rêver (ou pas, je ne le sais plus) toute la nuit que je fais de l’insomnie. J’ai l’impression que je dors parfois, mais que mon cerveau ne le sait pas. C’est très désagréable et je ne vous raconte pas ce que j’ai l’air le matin.

Finalement, il m’arrive aussi d’avoir l’impression de rêver consécutivement et intensément plusieurs rêves l’un à la suite, mais pas toute la nuit. Je me réveille parfois entre, parfois non ou bien je ne m’en rends pas compte. Tout ce que je sais, c’est qu’il me faut minimalement un cycle complet de sommeil sans réveil conscient pour débuter. Le matin surtout quand le soleil commence à entrer dans la chambre (qui donne vers l’est) ça devient très intense, même sur de courtes périodes, comme si mon cerveau était déchaîné. Quand il faut que je me lève, je me sens lessivé d’avoir trop rêver. Ce que je fais n’est pas répétitif à proprement parlé, mais je fais pas mal toujours la même chose plate et ennuyeuse, genre métro/boulot/dodo comme dans la vie de tous les jours.
Rêve très plate et banal en somme.
Tant qu’à cela, j’aimerais aussi bien ne pas m’en souvenir.

Ma période la plus active de rêve se situe entre 6 et 9 heures le matin environ, au moment ou le soleil plombe à travers mes stores (je n’ai pas de toile). C’est à ce moment là que je suis plus sujette de faire un rêve lucide (de faible intensité, je ne peux pas trop y penser que je suis consciente, sans quoi je me réveille).

Bon, je sais que je vous ai tout garroché d’un trait, mais je voulais que vous compreniez bien le topo.

Disons que j’ai une grande carrière de rêveuse.
Je me souviens de rêves fait alors que j’avais environs 2 ans et maintenant j’en ai 31.
Je fais aussi des rêves lucide (et fait quelques paralysies du sommeil) depuis l’enfance.
Je vais certainement avoir beaucoup de chose à dire ici à condition d’avoir le temps.
Enfin, il ne serait pas impossible que je fasse aussi de l'apnée du sommeil vu le nombre de fois que je peux me réveiller en une nuit parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [*] Le rêve épique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[*] Le rêve épique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» qui pique et qui pique pas
» Pique-nique entre normand(e)s!!!!!! - Rouen???
» Tonalité épique
» pique-nique à Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirolabe :: Le laboratoire de l'Onirolabe :: Troubles du sommeil-
Sauter vers: