AccueilS'enregistrerMembresCalendrierGroupesRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 [*] Rêves prodromiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arayashiki
Onironaute administrateur
Onironaute administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 474
Age : 36
Localisation - âge : Montpellier
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: [*] Rêves prodromiques   Lun 11 Déc - 0:46

Rêves prodromiques


Voilà une entité clinique, qui n'est pas à proprement parlé un trouble du sommeil, qui va interpeler tous ceux qui s'intéressent aux rêves prémonitoires : les rêves prodromiques.
Il s'agit d'un type de rêve dont la caractéristique est qu'il contient des indices de l'apparition ou de la décompensation imminente d'une pathologie.

Des rêves prodromiques ont été décrits pour un large éventail de pathologies (gastro-intestinales, pulmonaires, gynécologiques, articulaires, dentaires et surtout cardiaques).
Il semble que de tels rêves aient été utilisés, souvent mal interprétés, depuis la nuit des temps de la médecine.
Le thème de la maladie apparaît en rêve avant que les symptômes de la pathologie ne se déclarent.

Des études concernant des patients présentant une pathologie cardiaque chronique non décompensée ("un patient cardiaque qui n'est pas en crise cardiaque") ont montré qu'il existe une corrélation négative entre la fraction d'éjection cardiaque (reflet de la qualité de la pompe cardiaque) et des références en rêve de mort (chez les hommes) et de séparation (chez la femme).
Concernant les rêves prodromiques cardiaques, le contenu onirique peut être très explicite (douleur, oppression dans la poitrine, dans la mâchoire ou les bras - symptômes typiques d'un infarctus, alors que le patient lui-même n'a jamais ressenti ces symptômes auparavant), ou alors un peu moins direct (rêve de mort, de sang, de douleurs) voire carrément métaphorique (rêves d'explosion...)
Pour terminer, des patients ont présenté d'authentiques "crises cardiaques" sans être au courant qu'ils présentaient des risques cardio-vasculaires, juste après avoir eu de tels rêves. L'exemple d'un jeune homme de 23 ans qui se réveille d'un cauchemar dans lequel son père le tuait, et qui a quelques minutes après un arrêt cardiaque, en est l'illustration parfaite.

Source : Traduit de l'anglais de Principles and Practices of Sleep Medicine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onirolabe.bbfr.net
 
[*] Rêves prodromiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirolabe :: Le laboratoire de l'Onirolabe :: Troubles du sommeil-
Sauter vers: